Citation

Euro 2016 / Copa america | Programme et pronostics des matchs du mardi 14 juin

image

C. Ronaldo qui fait sa rentrée, L. Messi qui a encore une occasion de nous en mettre plein les yeux… Ce mardi 14 juin sera un chassé croisé entre les deux superstars du football mondial. Quatre matches et nos pronostics pour cette journée où il y a aussi le Chili, une des équipes que j’aime bien.

Euro 2016

16:00 Autriche – Hongrie
Après avoir vu la Hongrie récemment face à nos Éléphants, je ne donne pas cher de leur peau face à David Alaba et les siens.

19:00 Portugal – Islande
C’est le retour de CR7 après la finale victorieuse en ligue des champions. Face aux modestes islandais, le prétendant au Ballon d’Or aura l’occasion de répondre au dernier triplé de son rival argentin.

Copa America 2016

00:00 Chili – Panama
Beau football à l’horizon entre deux belles équipes qui pratique un football chatoyant. Le Panama jouera à fond le coup en espérant un miracle à la Pérou. Mais l’expérience et à solidité de la Roja devrait l’emporter.

02:00 Argentine – Bolivie
Après un triplé époustouflant, L. Messi si tant est qu’il est aligné devrait raisonner les boliviens avec un Higuain qui comme Cavani n’a toujours pas marqué dans cette compétition. Avec deux défaites, les boliviennes n’ont rien à espérer et les argentins déjà qualifié ne devraient pas non plus forcer outre mesure leur talent pour l’emporter.

Bonne journée de football à tous et à demain!

Publicités
Lien

Copa america 2016 | le Brésil éliminé par le Pérou sur un fait de jeu

Les cent ans de la Copa america nous réserve décidément quelques surprises. Le sambas boys, éternel favoris de la coupe des nations d’Amérique du Sud a réussi à se faire éliminer par des valeureux péruviens qui y ont cru jusqu’au bout. C’est sur un centre presque anodin à la 75e min que Raul Rudiaz, le Messi péruvien, met fin au rêve de quart de final de la seleçao. Les hommes de Dunga protestent mais les arbitres sans doute aidé par la vidéo valide le but. Le Brésil tente malgré tout de revenir au score mais sans succès malgré les 6 min de temps additionnel.
Le Brésil rejoint donc l’Uruguay, éliminé par le Venezuela.

image

Le but polémique du Perou

Euro 2016 / Copa america | Programme et pronostics des matchs du lundi 13 juin

image

Un gros Belgique Italie, la rentrée en scène de Zlatan Ibrahimovic et le clap de fin de l’Uruguay à la Copa america;ce lundi, les européens poursuivent continuent de jouer leur premier match tandis qu’en Amérique les phases de poules donnent petit-à-petit leur verdict.

Euro 2016
15:00 Espagne – République Tchèque
La Roja devrait gagné facilement les tendres Tchèques qui font leur retour sur la scène européenne après 1996.

18:00 Irlande – Suède
Zlatan à l’occasion de marquer encore plus l’histoire de la Suède. Seul qu’ monde dans une équipe sans grand talent, Ibra est très attendu face à des irlandais très coriaces. Victoire étriquée quand même pour les vikings.

21:00 Belgique – Italie
Le premier véritable choc de l’euro. Eden Hazard et la génération dorée belge auront fort à faire face à féroce tacticien comme Conté. Match nul pour moi. Buffon devrait faire le taf.

Centenario
02:00 Mexique – Venezuela
Le Mexique étant déjà qualifié, ils aligneront assurément une équipe B. Match sans intérêt qui me permettra de fermer les yeux cette nuit là.

04:00 Uruguay – Jamaique
Bravo à Oscar Tabarez et bye bye au Albi célestes. Les Reggae Boyz devraient les enfoncer un peu plus pour me venger. J’espère une victoire nette des potes de Morgan et de Donaldson.

image

Lien

Dimanche de foot | Le programme de ce dimanche 12 juin 2016

Euro 2016, Centenaire de la Copa América… un mois de rêve pour les amateurs de foot comme moi. Je me propose désormais de vous donner le programme journalier suivi de mes pronostics et de mon avis sur les matchs.

image

Le programme de ce dimanche 12 juin 2016

UEFA EURO 2016 – 1ère journée
Groupe D
13h00 GMT: Turquie – Croatie (Parc des Princes, Paris)
De loin le match qu’il ne faut pas manquer aujourd’hui. L’explosif milieu de terrain croate composé de Rakitic et Modric affronte une Turquie toujours bonne joueuse avec Arda Turan. Je verrai bien une victoire 1-3 de la Croatie.

Groupe C
16h00 GMT: Pologne – Irlande du Nord (Allianz Riviera, Nice)
Circulez, y a rien à voir… mais je m’attend à une démonstration de Lewandowski. 2~0 pour la Pologne.

19h00 GMT: Allemagne – Ukraine (Stade Pierre-Mauroy, Lille)
Ce sera l’occasion de voir l’un des favoris de cet euro 2016 en situation face aux héritiers de Sheeva. M. Ozil, Leroy Sané et Muller… que de stars! 3-1 avec un but de Muller.

Copa-America 2016 – Groupe B 3e Jr

22h30 GMT: Équateur – Haïti
Bon, normalement l’Equateur à là une équation rêvée de sortir la tête haute et pourquoi d’espérer un éventuel miracle si le Pérou foutait une raclée aux sambas boys et que eux gagnerait largement. 4-1 pour la bande à Valancia.

00h30 GMT: Brésil – Pérou
L’un des matchs les plus attendu de cette première phase de du centenario avec deux équipes qui dominent littéralement leur poule. 2-1 pour les potes à Neymar.

Bon journée de football. Et avec le Ramadan, c’est toujours mieux que de traîner dans les grains et/où au bord de la route avec les meufs dénudée dans Abidjan là.

CAN 2015: Première apparition des Éléphants, bienvenue chez les tapeurs de poteaux,

1395813-29912856-1600-900Le 11 national a clôturé la première journée de la CAN 2015. Comme prévu la bande à Yaya Touré n’a fort heureusement surpris aucun supporteur aussi mazo soit-il digne de ce nom. Une copie terne, insipide et proprement agaçante avec un air curieux de déjà vu. Un match nul au propre comme au figuré qui avec quelques enseignements (sic) tout de même

Les enfants du Président Sidy ont depuis quelques habitué leurs aficionados à de régulière déception. Mais l’innovation cette fois-ci, il faut bien l’avouer, c’est la précocité de la chose attendu. Même si les Éléphants n’arrive pas à imposer leur loi sur le continent depuis 1992, il est connu que nous savons dicter notre loi à notre très cher voisinage. Avec les Elephants, l’on est prophète chez soi… Maître de la sous-région. De sorte qu’il est fort « difficultueux » de retrouver une déconvenue de la Côte d’Ivoire face à nos l’une des sélections nationales voisines en A.  C’est ce mythe que les Éléphants était à deux doigts de faire tomber ce soir.

Accusés levez-vous!

Fantomatique Bony
10390262_633111963485318_7599763813369438452_n

Notre héritier nous a fait étalage de la palette de l’attaque de seconde zone. Défait sur la quasi-totalité de tous ses duels, Bony a erre toute la première mi temps. Il était aux abonnés absent sur tous les centres de Aurier… Aucun bon appel, un placement approximatif et une absence de volonté manifeste, celui qu’on attendait pour faire oublier Drogba à encore des progrès à faire. Son fabuleux coup de patte pour le sauveur Doumbia sur le but égalisateur.

Yaya Touré, égal à lui même…
images

La brasserie, pardon le brassard de notre 11 a encore fait du Yaya sous le drapeau national. Très discret à la limite de l’absentéisme, Super Yaya a abandonné les clés de la maison à Serey Dié et Tiote, organisateurs du jeu par devers eux-même. Le meilleur joueur a donné raison à ses détracteurs jusqu’à cette balle liftée de la 72è minute. Très peu influent Yaya a un fois de plus loupé son match avec les Éléphants.

10926454_634757203320794_5988678913606513061_nGervinho voit rouge,
Avec un début de match assez correct, Gervais Kouassi a fait du Gervinho durant les 58 minutes où il a évolué sur le terrain. Virevoltant mais quelques brouillon, il a tant bien que réussi une percée fantastique avant le but adverse que le sieur Bony s’est chargé de vendangé. Son carton rouge à la limite de la faute professionnel a eu le mérite de réveiller Yaya et les siens.

 

 

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS ORANGE 2015, mes 7 particuliers Éléphants

logoLes Éléphants sont en Guinée-Equatoriale pour leur 21ème participation à la messe du football africain. L’équipe d’Hervé Renard arbore un visage plus juvénile avec quasiment une dizaine de « bleus » qui vont découvrir la CAN. Exit donc la génération de la légende Didier Drogba, place à celle de Super Yaya. Sept d’entre eux ont attiré mon attention.

 Copa, en fin un concurrent 

Le gardien de Lokeren en Belgique est dans les bois du 11 national depuis la CAN 2008 après la finale raté de 2006. Il succède à Jean Jacques Tizie. Copa est depuis inamovible. CopaLes tentatives pour lui trouver ne serait ce qu’une simple doublure se sont révélés vaines. Pourtant l’homme fait parti des joueurs dont le statut est de titulaire indiscutable est remis en cause. Après deux matches de préparation de notre pachyderme, point de Copa. Notre académicien gardien est donc à la croisée des chemins et tout porte à croire qu’ils jouent sa dernière CAN.

Avis perso : Trop c’est trop… Par ici la sortie.

 Kolo Touré, le baroud d’honneur

KoloComme Copa, le frère aîné de notre ballon d’or est certainement le dernier des mohicans de la génération dorée. Alors que ces camarades prennent leurs retraites internationales, Kolo continue l’aventure avec ses cadets. Abonné au banc de touche lors de la dernière can au pays de Nelson Mandela, le défenseur de livpool comme le bon vin semble s’être bonifié au fil des années. Il est aujourd’hui l’un des piliers (?) de la défense en chantier du coach renard. Plusieurs fois décrié et poussé à la porte par le kop ivoire, Kolo Touré avec le soutien du capi  Yaya Touré persiste et n’entend pas quitter de si tôt la sélection nationale.

Avis personnel: Si tu n’as pas honte faut avoir pitié…

Aurier

Aurier Serges, seul au monde

Le latéral droit du Psg a été la révélation ivoirienne du dernier mondial. Arrivé sous l’ère du très impopulaire Lamouchi, l’ex joueur du tfc à réussi à faire oublier Eboué Emmanuel. Très souvent décisif et volontaire, Aurier est de la seule certitude du dispositif défensif des oranges. Cette CAN devrait être l’occasion pour lui.de confirmer tout le bien que les ivoiriens pensent de lui.

Avis perso: notre meilleur défenseur

 Yaya Touré, 4 fois Ballon d’Or, notre Messi

Yaya Touré in the 2014 Ivory Coast Home Kit that features PUMA's PWR ACTV TechnologyLe capitaine des Éléphants est ce qu’il convient d’appeler une énigme. Extraordinaire joueur Meneur avec le champion d’Angleterre, incisif, décisif et omniprésent, super Yaya est bien trop souvent l’ombre de lui même dans 11 ivoirien. Quand ces défenseurs estiment qu’il n’est qualitativement bien pas aussi bien entouré en sélection qu’à City, Les autres soutiennent qu’il fait preuve à l’instar de bien d’autre de mauvaise fois. Dans tous les cas, une chose est certaine, les performances de notre champion au pays laissent à désiré tant et si bien que le tabloïd Abidjan sport réclamait naguère sa retraite anticipé. Et l’épisode malheureux du brassard au dernier mondial n’a pas arrangé les choses.

Avis perso: c’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon… Tu voulais le brassard, tu l’as et nous les drogbaïstes ont t’attend au carrefour…

 Wilfried Bony, héritier suspect

bonyMeilleur buteur sur l’année civile 2014 de la premier league, le neocitizen est admirable attaquant de pointe marche presque dans les pas du géant de Chelsea du moins pour ce qui est de l’Europe. Avec les éléphants rien n’est moins sur. Bony peine à trouver ses marques avec le groupe ivoire. Candidat plus que sérieux à la succession de l’emblématique Drogba, l’ex buteur de swansea et d’Issia wazi n’a guère encore convaincu avec la sélection. Il prendra part à sa deuxièmement CAN et cette fois en tant que détenteur des clés du secteur offensif. Il a la lourde tâche de faire oublier le meilleur buteur ivoirien de tous les temps.

 Traore Lacina, une longueur de trop…

Lacina-CI-nvoAncien de l’anzhi Makhatchkala et compère du célébrissime Eto’o, le double maître ivoirien a connaît une trajectoire sinueuse. Revenu d’Everton sur le rocher à Monaco, lacina Traore est barré par le très expérimenté bulgare Berbatov. Cette CAN devrait être une opportunité pour lui de se relancer. Mais les choses semblent bien mal embarquées avec Bony et Doumbia dans les pattes de notre géant au pied d’argile.

Avis perso: le gars n’est pas à sa place dans le 11

 Assalé Roger, la touche locale

Il y a bien longtemps qu’un joueur du championnat national ne s’était pas assalévu sélectionné en A. Avec Gbohouo, le meneur du Sewé est bien la preuve que le travail bien fait, même au pays, est gage de succès. Contrairement à son coéquipier gardien, Assalé semble bien parti pour regarder le match depuis le banc de touche vu la teneur des concurrents. Mais sait-on jamais.

Avis perso : Son envie et sa polyvalence peuvent nous aider dans l’entrejeu. Je le verrais bien à la place du masseur de Tioté.