Lien

Absentéiste, affairiste, Parachuté… Par ici le bilan!

image

La démocratie a cela de merveilleux, qu’aucun mandat n’est donné ad vitam aeternam. De sorte que tout individu qui brigue un suffrage doit, en principe (ce n’est pas toujours vrai par ici), proposer un projet, un programme. Et si devanture, il est choisi, ceux qui l’on élu peuvent évaluer la réalité de ses promesses. Il y a même certains pays dont les États-Unis où ils ont ce qu’on appel les élections de mi-mandat. Qu’est ce que serait bien par ici! Comme ça, ferait l’économie de quelques années de fainéantise.
Mais bon, nous y reviendrons.
C’est donc ce charme si particulier du suffrage universel qui pointe à l’horizon. Ainsi, nous irons bientôt évaluer les « tontons », les tanties et les camarades à qui nous avions confier nos destinées et celles de nos cités. Oh, faisons l’économie des chaleureuses promesses en veux-tu en voilà d’alors: « je vais transformer ici en Boston » (mdr… c’est plus fort que moi), je vais aider vos enfants à sortir du carcan du chômage… nanani nanana. Les plus poli, ce que j’appel les magiciens, pour ne pas dire les magico, eux, il ne nous ont rien promis. Ils ont mis leur nom au tableau. Vu que ça ressemblait au notre (c’est aussi ça la démocratie par ici), on n’a coché simplement en dessous. Comme ils ne nous ont rien promis, Ils ont fait comme s’il n’y avait rien.

image

Avec les avantages de leurs nouvelles fonctions et leurs sous, ils ont quittés le quartier, tranquille! Ni vu, ni connu. On les a même oublié. On pourrait pensée que eux aussi en auraient fait pareil. Mais surprise… Ils sont encore là!
Et bien, mesdames, messieurs, chers amis politiciens et candidats de tout bord, nous revoici dans notre exercice préféré. Sauf que les élèves d’hier ont un peu vieilli. Ils ont fait leur devoir pour la plupart et ils ont compris certains petits détails. Mais bon, dans toutes les classes, il y a des « numéros ». Ceux qui dorment en classent et qui sont réfractaires aux bonnes notes et aux classes supérieures. Ils sont également nombreux par ici et ils pourraient être des atouts pour vous. Sait-on jamais! Surtout qu’avec quelques sac de billets de banques, on fait des miracles par ici, il y a de quoi garder espoir.
Quand à moi et au miens, nous sommes dans le camps de ceux qui se sont exercés en écumant vos belles promesses et en vous observant depuis le quartier.
Le premier exercice, de loin le plus simple, était de lancer vos numéros. Pas que nos unités étaient surabondant. Mais, nous étions sur sur que vos numéros avaient changé ou que vous ne décrocheriez guère. Et nous avions marqué un précieux point. Pour les bonus, fallait juste se renseigner si vous étiez au quartier. Ha Ha Ha… les plus cools d’entre vous étaient à Cocody, Yopougon et même au Plateau sinon, en Europe!
Le second exercice n’était également pas très compliqué. Il s’agissait tout bonnement de faire l’état des lieux de la réalisation de vos projets. Là encore, zéro pointé! Mais la bonne surprise, c’est par ici, à Abobo. Tonton veux nous offrir un musée. Au début, j’ai ris jusqu’à… j’ai pleuré! Han! Des masques, des statuettes et des tableaux de luxe dans notre champs de microbes et insalubrité. Ça c’est trop fort! Là où on m’a promis un sococé digne de ce nom, mieux que pour les voisins de cocody, pour que nos enfants et nos petits frère n’aillent pas traverser et envahir les rues de la belle cité et ses WIBUS. Normalement, plus rien ne devrait surprendre un abobolais. Mais ça, c’est trop fort. Imaginez des abobolais, tapeurs de portières de gbaka, gnomolo, chauffeurs dans le musée de Tonton. Ça là, où allons-nous ᤾!?
Enfin, il y a les éléphants blancs. Il ne s’agit pas ici de nos champions d’Afrique avec leur maillot blancs là hein. Il est question des projets réalisé « dans la bouche » et invisible à « l’œil nu ». Comme la radio de la municipalité par exemple, le foyer des jeunes, le centre commercial de la gare, entre autre.
C’est la somme de toute cette belle œuvre dont nous sommes appelés à faire le point dans les semaines et les mois à venir.
Au total, j’aimerais être plus clair maintenant. Et souhaité que les futurs électeurs, les jeunes, car c’est de leur a venir qu’il s’agit, le sois également.

Chers candidats, habitants d’un autre quartier, faites à cause de Dieu, restez chez vous! Si tu es habite à Gonzague, ai le courage de briguer le suffrage des habitants de Port Bouet. Ils sont tout aussi sympa que ceux d’Abobo ou du Plateau

. Par compte, les V.I, nos vendeurs d’illusions adorés. Vous êtes les bienvenus. On va prier pour que Dieu pardonne vos mensonges.
A bon entendeur, salut!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s