Au clair de la lune » revue et deslestée à Abobo/ Comptine pour des #Noushi sans electricité

image

Au clair de la lune, joli Abobo
Toujours dans le noir, même quand on dodo
Ma bougie est gbra (1), je n’ai plus de feu.
Delestron Yatchi, faut sciencer un peu

Au clair de la lune, Abobo repondit :
Moi même je suis drap, je n’est pas de Maire
Va zyé (zyeux) au Plateau, je crois qu’il y est,
Car en djidji, c’est la il dja oh »
Au clair de la lune, s’en fut mon môgô
Frapper au Plateau. Elle répond soudain :
« Qui frappe de la sorte ? Il dit à son tour :
— Ouvrez votre porte, babatchè yatchi ! »
Au clair de la lune, on n’y voit fohi
On chercha courant, on est dans ennui.
En cherchant d’la sorte, je n’sais c’qu’on trouva.
Mais ce dont je suis sur, c’est que c’est soyé!
Babatchè yatchi, ni té cé boyé! (2)

Musique généralement attribuée à Jean-Baptiste Lully
(1632-1687)
NB: Toute ressemblance n’est que fiction
(1): fini
(2): Si tu ne peux pas, il faut demissionner même

abobonews.wordpress.com
[Illustration: Musique djidjital]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s