COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS ORANGE 2015, mes 7 particuliers Éléphants

logoLes Éléphants sont en Guinée-Equatoriale pour leur 21ème participation à la messe du football africain. L’équipe d’Hervé Renard arbore un visage plus juvénile avec quasiment une dizaine de « bleus » qui vont découvrir la CAN. Exit donc la génération de la légende Didier Drogba, place à celle de Super Yaya. Sept d’entre eux ont attiré mon attention.

 Copa, en fin un concurrent 

Le gardien de Lokeren en Belgique est dans les bois du 11 national depuis la CAN 2008 après la finale raté de 2006. Il succède à Jean Jacques Tizie. Copa est depuis inamovible. CopaLes tentatives pour lui trouver ne serait ce qu’une simple doublure se sont révélés vaines. Pourtant l’homme fait parti des joueurs dont le statut est de titulaire indiscutable est remis en cause. Après deux matches de préparation de notre pachyderme, point de Copa. Notre académicien gardien est donc à la croisée des chemins et tout porte à croire qu’ils jouent sa dernière CAN.

Avis perso : Trop c’est trop… Par ici la sortie.

 Kolo Touré, le baroud d’honneur

KoloComme Copa, le frère aîné de notre ballon d’or est certainement le dernier des mohicans de la génération dorée. Alors que ces camarades prennent leurs retraites internationales, Kolo continue l’aventure avec ses cadets. Abonné au banc de touche lors de la dernière can au pays de Nelson Mandela, le défenseur de livpool comme le bon vin semble s’être bonifié au fil des années. Il est aujourd’hui l’un des piliers (?) de la défense en chantier du coach renard. Plusieurs fois décrié et poussé à la porte par le kop ivoire, Kolo Touré avec le soutien du capi  Yaya Touré persiste et n’entend pas quitter de si tôt la sélection nationale.

Avis personnel: Si tu n’as pas honte faut avoir pitié…

Aurier

Aurier Serges, seul au monde

Le latéral droit du Psg a été la révélation ivoirienne du dernier mondial. Arrivé sous l’ère du très impopulaire Lamouchi, l’ex joueur du tfc à réussi à faire oublier Eboué Emmanuel. Très souvent décisif et volontaire, Aurier est de la seule certitude du dispositif défensif des oranges. Cette CAN devrait être l’occasion pour lui.de confirmer tout le bien que les ivoiriens pensent de lui.

Avis perso: notre meilleur défenseur

 Yaya Touré, 4 fois Ballon d’Or, notre Messi

Yaya Touré in the 2014 Ivory Coast Home Kit that features PUMA's PWR ACTV TechnologyLe capitaine des Éléphants est ce qu’il convient d’appeler une énigme. Extraordinaire joueur Meneur avec le champion d’Angleterre, incisif, décisif et omniprésent, super Yaya est bien trop souvent l’ombre de lui même dans 11 ivoirien. Quand ces défenseurs estiment qu’il n’est qualitativement bien pas aussi bien entouré en sélection qu’à City, Les autres soutiennent qu’il fait preuve à l’instar de bien d’autre de mauvaise fois. Dans tous les cas, une chose est certaine, les performances de notre champion au pays laissent à désiré tant et si bien que le tabloïd Abidjan sport réclamait naguère sa retraite anticipé. Et l’épisode malheureux du brassard au dernier mondial n’a pas arrangé les choses.

Avis perso: c’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon… Tu voulais le brassard, tu l’as et nous les drogbaïstes ont t’attend au carrefour…

 Wilfried Bony, héritier suspect

bonyMeilleur buteur sur l’année civile 2014 de la premier league, le neocitizen est admirable attaquant de pointe marche presque dans les pas du géant de Chelsea du moins pour ce qui est de l’Europe. Avec les éléphants rien n’est moins sur. Bony peine à trouver ses marques avec le groupe ivoire. Candidat plus que sérieux à la succession de l’emblématique Drogba, l’ex buteur de swansea et d’Issia wazi n’a guère encore convaincu avec la sélection. Il prendra part à sa deuxièmement CAN et cette fois en tant que détenteur des clés du secteur offensif. Il a la lourde tâche de faire oublier le meilleur buteur ivoirien de tous les temps.

 Traore Lacina, une longueur de trop…

Lacina-CI-nvoAncien de l’anzhi Makhatchkala et compère du célébrissime Eto’o, le double maître ivoirien a connaît une trajectoire sinueuse. Revenu d’Everton sur le rocher à Monaco, lacina Traore est barré par le très expérimenté bulgare Berbatov. Cette CAN devrait être une opportunité pour lui de se relancer. Mais les choses semblent bien mal embarquées avec Bony et Doumbia dans les pattes de notre géant au pied d’argile.

Avis perso: le gars n’est pas à sa place dans le 11

 Assalé Roger, la touche locale

Il y a bien longtemps qu’un joueur du championnat national ne s’était pas assalévu sélectionné en A. Avec Gbohouo, le meneur du Sewé est bien la preuve que le travail bien fait, même au pays, est gage de succès. Contrairement à son coéquipier gardien, Assalé semble bien parti pour regarder le match depuis le banc de touche vu la teneur des concurrents. Mais sait-on jamais.

Avis perso : Son envie et sa polyvalence peuvent nous aider dans l’entrejeu. Je le verrais bien à la place du masseur de Tioté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s