Côte d’Ivoire, « affaire de critère d’âge de jeune » à géométrie variable…

10404229_831922390159207_6871828174612911853_nC’est connu, l’objectivité peut paraître à bien d’égards comme une vue de l’esprit. Cependant, pour ne pas vivre dans un monde sans règle ni loi, les hommes se sont mis d’accord sur le minimum. Il en va ainsi pour toutes les questions qui intéressent le sens commun en général. Aussi est-il bon de savoir que tel façon d’être, de faire, à tel endroit est bonne ou mauvaise, selon que toutes les composantes de la société se soient mis d’accord. Une fois d’accord, les uns et les autres acceptent donc ce qui a été décidé de « commun accord » comme mode règlement d’éventuel conflit, de probable désaccord.  Toute chose qui, en principe, permet la stabilité et la quiétude au sein de la société. Ainsi, quand le moment vient d’appliquer ce que l’on a tous accepté, nous devons nous départir de nos sentiments personnel et regarder la loi, avec objectivité (même si c’est dur) Mais le problème, chez nous, ici, en Côte d’Ivoire,  c’est que les lois, les règles, les critères souffrent de ce que l’on pourrait appeler ici les humeurs. Depuis l’annonce de la tenue du Congrès du Rassemblement des Jeunes Républicains –RJR- (Jeunesse du parti au pouvoir en Côte d’Ivoire), c’est l’effervescence et ce notamment sur la question de l’âge. Les déclarations, les interviews fusent de partout sur ledit critère d’âge.  Un fois les différentes positions scrutées de plus prêt, l’on se rend évidemment compte que la mauvaise fois le dispute au ridicule. Comme il est de coutume en Côte d’Ivoire et même sur le continent, les lois sont faites pour les autres…

Ainsi, Chez nous, ici, en Côte d’Ivoire, l’on est jeune en fonction de son parti politique. Au PDCI, la question avait fait couler beaucoup d’ancre et de salives, il y a peu. KKB et quelques barons du vieux parti avait fait quelques passe d’armes sur la question. Quand au RDR, dont le Congrès des jeunes semble attiser les passions dans les rangs des jeunes républicains. 32 ans disent les textes du parti. Non dit le Premier des jeunes du parti dont le mandat est à terme. Karamoko Yayoro estime que l’on devrait aller jusqu’à 40ans pour être président des jeunes. Ceux qui ne partage pas cette opinion assène que « la loi, est la loi » et qu’il faut la respecter. Ces derniers soupçonnent Yayoro de mener un combat de positionnement pour ses « héritiers », du reste atteint par la limite d’âge. Ainsi, l’on est jeune, en Côte d’Ivoire, en fonction de la structure à laquelle l’on appartient (PDCI, RDR, MFA, UDPCI), de la structure à laquelle l’on s’adresse (District d’Abidjan et ses projets jeunes auxquels l’on peut souscrire en tant que jeune avec un âge maximum de 42 ans), Fon National de la Jeunesse où on est jeune que jusqu’à 35ans…), de la compétition dans laquelle on s’engage(Congrès Des Jeunes Républicains-RJR), de nos ambitions ou de notre rang (Ministre des jeunes, Responsables de structure de Jeune,…), de notre pays et de sa constitution, du quartier aussi pourquoi pas (Côte d’Ivoire, France, Russie,…Abobo et Yopougon, Cocody, Koumassi).

En fait, notre vérité, finalement, dans cette affaire de  » qui est jeune » dépend fortement de la relation que l’on entretient avec le sujet en question. En somme, tout est donc affaire de contexte… salut!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s