« Qu’avons nous fait pour mériter un tel sort?… »

 

Alain Lobognon

Alain Lobognon

S’il est une frange de la population ivoirienne qui a donné de son sens et de sa sueur pour porter haut l’idéal républicain, c’est bel et bien la jeunesse ivoirienne en général, en particulier, la Jeunesse Républicaine, celle du Rassemblement des Jeunes Républicains avec à sa tête Habib Sanogo et toute la Génération des Grenadiers Voltigeurs. Entre 1994 et 2010, cette jeunesse a été de toutes les marches, de tous les meetings, de toutes les alliances; du Front Républicain au RHDP. Elle a fait preuve de persévérance, de discipline et d’opiniâtreté aux côtés des ainés. Sans moyens autrefois, elle a encouragement fait face aux esprits ténébreux oppresseurs de peuples. Des baïonnettes de la police aux kalachnikovs des escadrons de la mort, elle a marché la tête haute vers son destin. Cette jeunesse héroïque du RJR a traversée toutes ses épreuves, mue par un seul objectif, celle de voir le Président Alassane OUATTARA réaliser son rêve d’une jeunesse ambitieuse, qui participe à la vie de la nation, non pas en battant le pavé, mais en mettant à profit son énergie et sa connaissance aux services du développement. C’est donc à juste titre qu’une fois parvenu à franchir les ombrageuses barrières des différents régimes, les jeunes du RJR aspiraient légitimement à des fonctions de responsabilité. Mais que non ? La quasi-totalité des grenadiers voltigeurs est encore dans l’expectative. Les seuls point de satisfaction dont le très respecté premier Président du Rassemblement des Jeunes Républicains est l’objet d’un chantage odieux de la part de l’un des ministres les plus controversés, Monsieur Alain Lobognon. Des jeunes qui hier ont défendus becs et ongles le RDR, quand celui-ci n’avait pas les moyens qu’il a aujourd’hui sont ceux qui sont victimes de la cabale de quelques personnalité qui voudraient ramés à contre-courant de la dynamique insufflée par le Président de la République. Quand le Président donne des signes d’espoirs aux jeunes en nommant l’un des leurs à un poste hautement stratégique comme le budget, il s’en trouve certain pour mener des manœuvres de subversions à l’encontre de cette même jeunesse. C’est ici le lieu d’attirer l’attention du Président de la République sur la grogne sans cesse grandissante au sein de la case vert, qui semble devenu un véritable panier à crabe où les uns et les autres se tirent vers le bas. Cela n’est pas de nature à apporter la sérénité l’atmosphère au sein de la grande famille des républicains ce d’autant plus que 2015 c’est dans quelques mois. Il importe dès lors que le Ministre de la Jeunesse et des Sports fasse son travail et laisse M Sanogo Habib, valeureux Directeur de l’INJS, aux dires de KAA ayant requis l’anonymat: « Le Directeur a mené à bien sa mission ceux d’autant plus que l’INJS est en train de redevenir l’école de référence que nous avons connu autrefois. Nous espérons qu’il continue le travail qu’il a débuté pour que règne la sérénité dans notre institut… »

 Vivement que notre Ministre mettent balle à terre et ce dans l’intérêt de toute la grande famille républicaine.

 

Publicités

2 réflexions sur “« Qu’avons nous fait pour mériter un tel sort?… »

  1. ahmedtidianen'gom dit :

    franchement mr le directeur fait du bon boulot il est entrain de redorer le blason de l’injs qui etait une référence dans la sous region je vois pas l’utilité a lui démettre de ses fonction mr le ministre balle a terre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s