RDR: Les bases à l’abandon…

Arouna Konaté Militant du RDR

Arouna Konaté
Militant du RDR

Par Arouna KONATE

Le socle d’un parti politique est sa base. En effet, c’est ce soubassement qui donne au parti toute l’énergie nécessaire et toute la force qu’il lui faut pour être efficace, dynamique dans la lutte d’implantation, de diffusion de ses idéaux afin d’assurer des victoires sur le front électoral.

Le Rassemblement des républicains (RDR), ce parti martyr qui a connu toute sorte de brimades et de persécutions dans sa lutte sans relâche de conquête du pouvoir d’État en sait beaucoup sur l’apport de la base. Pendant de longues années, la base du parti logé à la rue Lepic déterminée et engagée a accompagné le sommet de façon courageuse dans la douleur et la souffrance. C’est au bout de la lutte sacrificielle des militants de base, on peut le dire, que le champion du RDR, Alassane Ouattara est aujourd’hui arrivé au palais présidentiel. En tous cas, la poitrine des militants de base a beaucoup compté pour l’avènement du président de la République aux affaires. Combien sont-ils, ces militants de base qui ont été massacrés, torturés, humiliés, marqués à vie, abattus par les hommes en arme pour leur apparence politique? Combien sont-ils ces braves combattants de la liberté et de la démocratie tombés sous les balles assassines sur le champ d’honneur? Bien malin, celui qui peut répondre avec exactitude à cette question. rdr_logoLes militants du RDR ont été, en outre, opprimés, torturés et tués tout au long du combat pour l’avènement de la Côte d’Ivoire nouvelle où le vivre ensemble sous la vision éclairée du chef de l’Etat doit être le pilier principal de la société ivoirienne en lieu et place des divisions et de la catégorisation des ivoiriens. Souffre-douleur des régimes successifs et surtout de celui des refondateurs la base n’a cependant pas cédé devant les assassinats crapuleux, les oppressions sauvages, avec leurs cortèges de morts, des marches, des meetings et des rencontres du RDR alors dans l’opposition. Présente à toutes les étapes de la lutte et aux grands rendez-vous de l’histoire du parti, elle n’a pas fléchi.

Il est donc tout à fait normal que le RDR passé au pouvoir s’occupe de cette base qui a sans conteste mené une lutte exemplaire. Mais, il ne faut pas se voiler la face, la grosse majorité de cette base est en ce moment gagnée par certain désenchantement. Nombreux sont les militants qui grognent et accusent leurs responsables de les avoir abandonné une fois la victoire acquise. C’est pourquoi en perspective aux joutes électorales de 2015, il apparaît impérieux de remobiliser la base pour la remettre en ordre de bataille. Il faut nécessairement agir dans le sens du réveil des militants en vue du renouvellement du bail de confiance, de solidarité, de détermination et d’engagement qui existaient entre le sommet et la base. Le chemin de la victoire en 2015 passera incontestablement par là. Car, c’est la base qui est et demeure le socle du combat. Perdre de vue cette réalité serait une erreur qui coûtera certainement chère au moment opportun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s