MAIRIE D’ABOBO, SOS pour les usagers

mairie_abobo[1]La mairie est une publique administration décentralisée. Son principe : c’est de rapprocher l’administration des populations, du moins dans la théorie.
Cette perception du concept de commune ne semble pas être partagée par tous, notamment dans notre très cher Abobo. En effet, le service publique est rudement mis à mal dans la maison du maire Toungara.
Aujourd’hui, Monsieur Traoré, respectable citoyen de la commune d’Abobo en a fait l’amère expérience. Arrivé tôt le matin pour établir « une simple » déclaration de naissance pour son charmant nouveau-né, Traoré à tout bonnement fait le rang comme cela se fait partout ailleurs. C’est dans ce rang que vont débuter les malheurs du sieur Traoré. D’abord, nos chers agents municipaux en « travailleurs exemplaires » n’ouvrent le service qu’après 8H30 c’est-à-dire longtemps après l’heure légale. Mais nous sommes en Côte d’Ivoire, pays des travailleurs « ponctuels ». Et, à l’heure voulue par nos « consciencieux » agents municipaux, ouvre le seul et unique budget de « la commune la plus peuplée » de Côte d’Ivoire, Abobo-Gare. Un seul guichet pour réceptionner la déclaration de plus 500 naissances pour ce jour, c’est la triste réalité de la mairie de la commune du Ministre du Pétrole et de l’Energie. La conséquence de cette misère est des plus ahurissants. Les usagers étant trop nombreux pour le seul guichet, c’est le lieu pour certains maraudeurs de venir proposer leurs offices pour « un ascenseur » : Monsieur, si l’escalier ne vous arrange pas, nous on a notre ascenseur hein… ce n’est pas cher oh… vous font-ils savoir tranquillement. Ainsi, ces quidams proposent de prendre les papiers de ces personnes pour un traitement rapide moyennant de l’argent et cela sous l’œil impuissant de M. TRAORE.
La corruption, le clientélisme sont la réalité des usagers du service de l’Etat civil de la mairie d’Abobo. Au vu et au su des agents complices qui laissent des personnes qui piu est âgé dans de longues files de rang pour prendre a côté qui des amis qui des parents aux mieux, sinon pour traiter les dossiers de personnes ayant pris « l’ascenseur » c’est-à-dire ayant payé un service normalement gratuit. Cette situation est d’autant plus honteuse et affligeante qu’il s’agit là de personnes à la bourse modeste que l’on raquette, des jeunes sans emplois pour la plus part que l’on rançonne et des « militants » qui ont voté le Maire que l’on infantilise, que l’on humilie.
Outre cette hideuse plaie qu’est la corruption ambiante qui mine les services municipaux du Maire Toungara, il y a l’insalubrité caractérisé du local de la mairie avec son corollaire de manque d’infrastructures minimales d’hygiène. En effet, au sein même de la mairie d’Abobo-Gare, vous pourrez « pisser sur les murs, dans le gazon, à l’air libre… ça va pas quelques part.. » pour parler comme le groupe de rap Garba50. On se croirait en plein marché par endroit, ou dans une forêt quelque fois au sein de la cour de la mairie, tant il y règne un désordre organisé avec des herbes ou la chasse serait permise. Point de siège ou de reposoir pour les usagers dans le rang. Et le plus scandaleux dans ce « beau tableau », c’est le manque de lumière dans la salle de réunion du conseil municipal. Cela à tel enseigne que la dernière réunion dudit conseil fût bâclée parce que la mairie du Ministre du Pétrole et de l’Energie, il n’y a pas de lumière dans la salle de réunion du conseil… Quelle honte !
Si les mots ont bien un sens, la mairie de la commune d’Abobo est un enfer pour les usagers….
by Abobonews

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s